C’est un geste fondamental pour toute personne qui est inconsciente et qui respire.
Elle doit être effectuée le plus tôt possible.
Elle permet d’éviter que d’éventuels vomissements ou saignements n’envahissent les poumons et ne provoquent la mort de la victime.
Elle consiste à tourner la personne sur le côté en réalisant un trépied avec les jambes pour la caler. La face doit être dirigée vers le sol .
Dès la personne mise en PLS et si malgré votre appel « A l’aide » vous êtes toujours seul, allez prévenir le 18 ou le 15, ou le 112.
Si vous avez un témoin, faites-lui prévenir les secours. Pendant ce temps, couvrez et surveillez la victime en étant prêt à agir si elle passe en arrêt respiratoire.

Mise en Position Latérale de Sécurité

Position latérale de sécurité : points clés

La mise en PLS d’une victime doit respecter les principes suivants :

- Le retournement de la victime sur le côté limite au maximum les mouvements de la colonne

cervicale ;

- Une fois sur le côté, la victime se trouve dans une position la plus latérale possible, tête

basculée en arrière pour éviter la chute de la langue et permettre l’écoulement des liquides

vers l’extérieur ;

- La position est stable ;

- Toute compression de la poitrine qui peut limiter les mouvements respiratoires est évitée ;

- La surveillance de la respiration de la victime et l’accès aux voies aériennes sont possibles.

 

Cas particuliers

 

Le nourrisson et l’enfant

La conduite à tenir pour le sauveteur devant un nourrisson ou un enfant qui ne réagit pas à la

stimulation et qui respire normalement est identique à celle de l’adulte.

 

La femme enceinte

Toute femme enceinte est, par principe, allongée sur le côté gauche, pour éviter l’apparition

d’une détresse par compression de certains vaisseaux sanguins de l’abdomen.

 

Le traumatisé

En cas de lésion thoracique, du membre supérieur ou membre inférieur, le blessé est couché

autant que possible sur le côté atteint.

 

La victime est retrouvée allongée sur le ventre

Après avoir constaté l’inconscience, mettre la victime sur le dos et libérer les voies aériennes

avant de vérifier sa respiration.

 

La victime inconsciente présente des convulsions

Pendant la durée des convulsions, ne pas toucher la victime et écarter ce qui pourrait la

blesser. A la fin des convulsions, libérer les voies aériennes, vérifier la présence de la

respiration avant d’installer la victime en PLS.